Dans le test WAIS 4, il y a 10 subtests (épreuves) obligatoires qui sont passés dans cet ordre : 

  • Cubes : construction visuospatiale ;

  • Similitudes : catégorisation verbale ;

  • Mémoire des chiffres : mémoire à court terme et de travail auditive (3 sous-épreuves au total) ;

  • Matrices : suite d'images à compléter ;

  • Vocabulaire : définition de concepts ;

  • Arithmétique : mémoire de travail avec résolution de problèmes de calcul mental ; 

  • Symboles : discrimination de symboles par saccades oculaires horizontales ;​

  • Puzzles visuels : spatialisation mentale ;

  • Information : connaissances générales ; 

  • Codes : copie de codes par saccades oculaires verticales ;

Le patient obtient une "note brute" (nombre de points obtenus) à chaque subtest, et elle est ensuite convertie selon sa tranche d'âge pour avoir une "note stantard" de 1 à 19.

Ces subtests sont ensuite réunis en Indices par domaine de compétences évaluées  :

  • ​​Similitudes + Vocabulaire + Information = Indice de compréhension verbale (ICV)

  • Cubes + Matrices + Puzzles visuels = Indice de raisonnement Perceptif (IRP)

  • Mémoire des Chiffres + Arithmétique = Indice de mémoire (IMT)

  • Codes + Symboles = Indice de vitesse de traitement (IVT).

Les scores des Indices vont de 50 à 150.

 

​​Le QI va de 40 à 160 :

A ces 10 subtests obligatoires, il existe 5 subtests optionnels que l'on peut faire passer en plus (ou à la place), si besoin :

  • Information : connaissances générales ;

  • Séquence Lettres-Chiffres : mémoire de travail en double tâches ;

  • Barrage : exploration et barrage de dessins ;

  • Compréhension : développement d'une argumentation à partir d'une analyse de situation ;

  • Arithmétique : résolution de problèmes de calcul mental.

Le score à chaque subtest va de 1 à 19 (sauf dans certaines épreuves et à certains âges où cela plafonne à 17/19).

​​

C'est l'analyse de chaque épreuve combinée à l'évaluation précise des difficultés/facilités du patient qui permet de faire une analyse clinique du test, pas le score des Indices et du QI qui ont un intérêt principalement statistique.

Par ailleurs, tous les tests de QI sont conçus pour être administrés en une seule fois. Ainsi, sauf cas extrême et exceptionnel, faire passer un test de QI en 2 ou 3 fois fausse complètement l'évaluation, généralement dans un but d'obtenir de meilleurs scores... Mais cela ne permet pas d'évaluer au plus près possible la réalité du fonctionnement cognitif du patient, ce pour quoi il vient en réalité ! Ce serait comme courir un marathon (42,195 kilomètres) en 2 ou 3 fois, et sur 2 ou 3 semaines, au lieu de le courir en une seule fois, cela n'évalue pas les mêmes compétences...!

Lieux de consultations :

Le Mans : 36 avenue du Dr. Jean Mac 

Paris  2ème : rue Saint Marc (Quartier Bourse) Consultation à distance (visio)

Contact : 

SMS (préféré) et téléphone : 06 31 04 69 58

Mail : sebastien.vaumoron@gmail.com